Chaire en nutrition animale

CHIEN002La composition et l’innocuité des aliments destinés aux animaux de compagnie constituent plus que jamais des éléments déterminants de leur santé. Une chaire en nutrition clinique animale à la FMV aura pour mission de promouvoir la recherche fondamentale et appliquée pour l’amélioration des conditions de santé et de performance des animaux.

Sur le plan académique, la Chaire en nutrition animale contribuera au développement de compétences de haut niveau en assurant la formation et l’encadrement des étudiants de premier cycle, à la maîtrise et au doctorat. Pour le public, la Chaire, forte de sa grande indépendance, constituera une source impartiale d’information.

À long terme, la sollicitation d’organisme de financement de recherche sera envisagée pour des projets ponctuels en rapport avec l’aspect fondamental de la recherche nécessaire au développement d’approches appliquées.

La recherche en nutrition des chiens et des chats à différents niveaux (pratique et fondamental) reste limitée à la FMV et les rares tentatives se butent à des défis financiers et organisationnels. Ceci explique le nombre limité d’étudiants aux cycles supérieurs qui choisissent de poursuivre leur formation à la maîtrise ou au doctorat dans le domaine de la nutrition des animaux de compagnie.

COQ001Suite à des contaminations ou à un usage inapproprié d’aliments destinés aux chiens et aux chats, les propriétaires de ces animaux devraient obtenir des réponses à leurs questions d’une instance académique qui encadre et balise de manière indépendante la nutrition des petits animaux.

La Chaire possédera les atouts pour répondre aux besoins de la formation académique des étudiants au premier cycle et aux cycles supérieurs. Elle permettra aussi d’assurer le développement de la recherche dans différents domaines en lien à la nutrition, tout en assurant l’intégration des départements et des centres de recherche de la FMV.

La Chaire permettra:

  • De supporter la formation d’étudiants du 1er cycle et des cycles supérieurs (M.Sc., Ph.D. et résidents);

  • De soutenir la visibilité de l’industrie afin d’encadrer plus efficacement la clientèle;

  • De s’imposer comme pôle d’expertise pour servir la population;

  • De lancer et de soutenir la recherche fondamentale sur les maladies nutritionnelles animales et ses applications aux modèles animaux pour les maladies nutritionnelles humaines.

Le volet recherche et l’aspect pratique de la nutrition des animaux de compagnie seront intégrés dans un même complexe. Cette centralisation facilitera le développement des liens entre les départements et les services.

  • JACQUES LUSSIER, vice-doyen à la recherche, FMV
  • PASCAL DUBREUIL, vice-doyen aux affaires cliniques et professionnelles, FMV
banner_dfmv_centre003